Same same, but different !

Filed in Bangkok 2 Comments

Telle est la devise ici a Bangkok, toujours la meme depuis notre dernier passage. Nous retrouvons Bangkok avec plaisir, meme si ca fait un choc de culture avec le Laos.
Retour sur les derniers jours: 

Barbec - fondue a Savannakhet, au bord du Mekong

 

Nous sommes finalement restés un jour de plus a Savannakhet au Laos pour profiter de la region, et puis du pays ou nous ne sommes pas restés si longtemps que ca. Ca nous faisait un petit pincement d’en repartir deja.    

 

Nous avons donc a nouveau loué une moto une journée pour quitter un peu les sentiers battus et nous rendre par une route chaotique a un petit lac abritant des tortues sacrées que l’on peut nourir a coups de paquets de chips (hum hum…)
Les habitants dans ce coin de pays n’ont pas du tout l’habitude de voir des touristes, nous avons parfois l’impression d’etre 2 extraterrestres, les jeunes pouffant de rire quand nous repondant a leur « Sabaidee », les mamans nous montrant du doigt a leurs enfants, un petit sourire et tout le monde rigole :)      

Badminton a la sud-asiatique, avec arbitre et ou on paye avec les volants utilises pour le match

A Savannakhet toujours, nous sommes allés nous faire prendre une grosse raclée au badminton avec un couple de Lao que nous avons rencontrés, et chez qui nous sommes restés pour la nuit et pour les repas.
Pour notre défense, Pépito n’avait pas joué depuis 2 mois, Fleuf a arreté le bad il y a 2 ans, et la chaleur est vraiment étouffante et nous n’avons pas l’habitude de jouer dans ses conditions. Bon, ok, ils jouaient quand meme tres bien et la raclée était bien méritée ;)      

Pratiquement dans un vrai lit dans ce bus VIP

 

Bus de nuit pour Bangkok, bien plus confortable qu’un avion, nous n’avons pas vu la nuit passer.     

Bangkok… ah quelle ville !! Fascinante, bruyante, touristique, majestueuse, intimidente, odorante, culinaire … tellement d’adjectifs pourrait la qualifier.  

Hum... Chang beer ou Singha?!

 

 Pour nos premiers jours ici, nous avons repris nos marques en nous rendant plus au moins par hasard aux endroits que nous connaissions. Premier repas thai la ou nous avions pris notre dernier il y a 1 ans 1/2, retour vers « notre » centre commercial qui a bien brulé il y a 4 mois lors des évenements qui ont ébranlés la Thailande, passage dans la rue de notre guesthouse… tout est la, et c’est avec plaisir que nous allons repartir a la conquete de cette ville pendant 3 jours encore.
Et pour ceux qui ont apprecié notre lodge a Tad Lo (surtout Delfe!), ce n’était a priori rien par rapport a ce qui nous attend les prochaines nuits… photos a suivre !    

Buffet d'insectes plus ou moins appetissants

 

Centre commercial ‘The World’ a Bangkok qui a brule en debut d’annee
Démonstration de serpents dans la Snake-Farm (cobra)

      

 

, , ,

A la rencontre des villageois

Filed in Laos 2 Comments

Tout d’abord merci pour les commentaires que nous recevons, nous ne prenons pas le temps de repondre a chaque mais c’est toujours avec plaisir que nous les lisons.

Savannakhet, c’est une region au centre du Laos, pas tres touristique apres les regions que nous avons traversé.
C’est avec un guide local que nous sommes partis 2 jours a la decouverte de la foret préservée et de ses habitants, dans un village de campagne. Pas un village ethnique comme il y a aussi au Laos, juste un village comme beaucoup surement, ou nous sommes alles rencontres la gentillesse et le sourire de ses habitants : des gens simples, accueillants, heureux qu’on s’interesse a leur culture et a leur pays et qui partagent avec joie leurs repas !

Pique-Nique

Petit déjeuner (avec crevettes au menu)

Nous avons ete accueillis pour une nuit dans une famille qui a célébré pour nous la cérémonie du Baci, un rituel laotien durant lequel les esprits protecteurs sont conviés a rejoindre les invités d’honneur (nous dans le cas présent): les habitants nous nouent des fils de coton autour du poignet alors que nous tenons dans nos mains des offrandes, style un poulet, un oeuf ou un gateau. Puis tous ensemble nous partageons un immense repas, avant d’aller se coucher de bonne heure car nous vivons ici rythmés au chant du coq.

Nous reprenons la route avec toujours des rizieres a perte de vue, toutes vertes grace a la saison des pluies et du riz qui sera bientot récolté, d’ici 1 mois ou 2.

Rizieres et lac

Rizieres et lac

, , , ,

TOP