Paisible campagne…

Filed in Laos 3 Comments

Champasak, petit village au sud de la ville de Pakse, toujours dans le sud du Laos. On l atteind par bateau une nouvelle fois, et une pluie torrentielle nous fera choisir notre guesthouse: quand il pleut pas de choix, il faut se mettre a l abri, en 10 minutes il tombe 3cm de pluie et tout est innonde, mais pas pour longtemps.

Notre logement n est pas cher, 3 euros, mais nous n osons pas dormir dans les draps qui n ont pas ete lave la veille, c est certain. Ce n est que pour une nuit, on fera avec. On se paye le luxe le lendemain pour 2 euros de plus dans une belle guesthouse. On chipote sur les prix mais quand on y pense, tout reste bien accessible quand meme.

Champasak donc, tres calme comme ville, et bien que les premiers deluges nous ont mis le moral un peu a plat, nous reprenons bien vite le dessus en se balandant dans les alentours. Quel plaisir en velo quand les enfants vous crient des « Sabaidii!! » en vous faisant des grands signes de la main, de voir cette grand mere et son sourire nous vendre une gauffre en forme de coeur pour rien du tout, d apprecier les paysages verdoyants (vive la pluie!) et ses milliers de rizieres, d apprendre a jouer aux mots croises francais des villageois qui ne parlent que le lao…

Vendeuse de brochettes (de cafards?)

Ce ne sont pas des poules .... a vous de deviner :(

Site UNESCO de Champasak

Kiet Ngong est un village perdu dans le parc protege de Xe Pian ou nous nous rendons pour faire une mini balade d elephants (a ne pas faire si vous avez le mal de mer!) C est bien chouette, et maintenant que les machines agricoles ont remplace le travail erratant des elephants, ca permet a ces derniers de rester utiles aux Lao.
C est donc ici le village des elephants, une vingtaine a priori, mais aucun proprietaire ne veut faire faire des petits par leur femelle, de peur que celle-ci se brise les reins, assez courant a priori dans la reproduction des elephants. Ces derniers sont une grosse partie de leur revenus, alors pas de risque a prendre, ca peut etre comprehensible, mais c est ainsi que les elephants disparaissent peu a peu du Laos…

Sabaidii !

Nous voici maintenant a Pakse, assez grosse ville, mais tout reste relatif bien evidemment. Les ondees passageres se font de plus en plus souvent, nous laissant assez perplexe sur la suite de notre aventure, ne sachant pas trop bien si nous prenons le risque ou non de partir 3 jours en moto (la liberte des deplacements) ou en mini bus local (plus sur s il pleut, mais moins de liberte dans nos mouvements… on vous laisse deviner qui prefere quoi?!)

A dans quelques jours !!

Festin laotien

Coucher de soleil laotien

Nos plus belles photos venant du reflex ne peuvent pas etre lues depuis le Laos… notre galerie photos prendra vie a notre retour :)

, , , ,

TOP